La nouvelle Maison de Radio-Canada

18:00 - 19:00 / Wednesday November 18th 2020Inscription via GoToWebinar (lien à venir)

Description du projet

Élément clé dans la création médiatique et numérique francophone au pays, Radio-Canada se modernise et construit un nouveau bâtiment dans lequel les employés déménageront dès 2019.  Le projet de 50,000m2 prend place sur le terrain entre la tour actuelle de Radio-Canada et l’avenue Papineau ainsi qu’entre le boulevard René-Levesque et l’avenue Viger.

Le projet est divisé en trois composantes : les studios et espaces techniques, un immeuble de bureaux de cinq étages et un deuxième de sept étages.  Ces derniers sont reliés par un toit couvrant un majestueux atrium de cinq étages et deux passerelles.  Il existe un sous-sol commun en béton sous les bâtiments.

Nature des travaux

Les studios et espaces techniques se trouvent dans l’immeuble faisant face à l’avenue Viger.  Les espaces techniques sont sur deux étages en charpente d’acier.  On y retrouve les équipements mécaniques dont les tours d’eau et génératrices qui alimentent l’ensemble de l’immeuble.

Le grand studio (studio d’enregistrement principal) est une charpente d’acier de 10 mètres de haut.  La charpente de toit est double pour des raisons d’insonorisation (boîte noire).  Une première tient le toit alors que qu’une deuxième supporte les équipements de scénographie et une grille technique.

Les deux bâtiments à bureaux sont en béton.  Un toit vert est prévu sur une grande partie de la toiture du bâtiment de 5 étages.  Un parc d’antennes est prévu sur le bâtiment de sept étages donnant sur le boulevard René-Levesque.

Un atrium de 1000 m² sépare les deux immeubles à bureaux.  Il est couvert par une toiture située au 5ième étage en poutres de bois d’environ 25 mètres de portée.

Deux passerelles en acier d’une vingtaine de mètres de long, situées aux 2ième et 3ième étages, traversent cet atrium et relient les deux bâtiments en béton.

Principaux défis de réalisation du projet

Le principal défi du projet est l’insonorisation.  En effet, plusieurs joints de désolidarisation en structure ont dû être introduits pour éviter la propagation des vibrations.  Les salles mécaniques et les studios d’enregistrement sont désolidarisés du reste de la charpente par des coussins isolants ou des charpentes doubles.

La présence de studios sur certains étages a nécessité l’élimination de quelques colonnes pour aller chercher des portées de 18 mètres.  Des poutres en post-tension ont été intégrées aux dalles pour supporter ces imposantes portées.

Les deux tours en béton étant reliées par une toiture en bois et deux passerelles, des joints coulissants ont dû être conçus permettre du mouvement et pour éviter la transmission d’efforts sismiques.

Cette conférence sera en français. This conference will be presented in French.

 

Légal : Les conférenciers invités par «Ingénieurs en structure de Montréal» (ci-après ISM) sont entièrement responsables de leur présentation et de leur contenu.  Le contenu de la présentation n’engage que le conférencier. Les renseignements diffusés lors des conférences organisées par ISM sont fournis sans aucune garantie et les opinions présentées demeurent celles du conférencier et non pas celles de ISM . «Ingénieurs en structure de Montréal» ne peut être tenue responsable de quelque erreur, inexactitude ou omission reliée à l’information diffusée lors de ses conférences. Enfin, ISM ne peut être tenue responsable de la non-conformité dans la transcription des extraits de norme, loi ou règlement reproduits ou résumés. Ces extraits sont présents afin de faciliter les explications et n’ont pas valeur de loi. Toute interprétation de norme, loi ou règlements doit être effectuée à partir des publications officielles.

Speaker for this event

Valérie Chartrand
Valérie Chartrand Ing., M.Ing.NCK

Diplômée de l’École polytechnique de Montréal, Madame Chartrand a complété sa formation en obtenant une maîtrise en structure du Massachusets Institute of Technology en 2009.  Elle s’est jointe à NCK en 2006 à titre de stagiaire, ce qui lui a permis de faire le lien entre sa formation académique et les exigences concrètes de la mise en œuvre de projets de construction.

Elle s’est jointe à temps plein à NCK en 2009 et est maintenant associée principale et vice-présidente de la firme.  Outre la Maison Radio-Canada qu’elle présentera, elle a été étroitement impliquée dans plusieurs des projets des clients les plus importants de la firme dont la Ville de Montréal, l’Université McGill, Loto-Québec, l’Aérogare Pierre-Elliott-Trudeau, l’Hôpital St-Mary’s ainsi que dans plusieurs projets dans le Grand Nord québécois.  Elle est chargée de projet des nouvelles tours résidentielles Maestria et One Square Phillips.  Il s’agit de trois tours de plus de 60 étages actuellement en construction au centre-ville de Montréal.