Conception et construction de structures en béton armé d’armature en matériaux composites

Événement passé
18h - 21h / du 24 au 25 novembre 2005Pavillon MacDonald-Harrington, Université McGill

Il n’y a aucun doute que la croissance rapide de l’utilisation des renforcements en matériaux composites de Polymères Renforcés de Fibres (PRF) pour les structures en béton armé est une conséquence logique de la détérioration perpétuelle des structures en béton armé d’armature en acier.

À cet effet, le CSA (Canadian Standard Association) a récemment publié deux nouveaux codes de calcul sur les renforcements en PRF pour les structures en béton armé : CAN/CSA-S6-00 « Code de calcul sur les ponts routiers – Section 16 » et CAN/CSA-S806-02 « Calcul et construction d’éléments de bâtiments avec des PRF».

Ce séminaire portera notamment sur la conception et la construction récente de deux ouvrages en béton armé d’armature en matériaux composites (le pont Val-Alain sur l’Autoroute 20 Est et le stationnement multi-étagé à Gatineau). Le pont Val-Alain est le premier pont au Canada pour lequel la dalle (lit supérieur et lit inférieur) et les glissières ont été entièrement renforcées à l’aide d’armature en matériaux composites de fibre de verre. Ce type d’armature a aussi été utilisé pour la reconstruction des dalles structurales du stationnement Laurier-Taché.

 


Les Ingénieurs en structure de Montréal souhaite la bienvenue à tous. L’entrée est libre. Si vous désirez recevoir un avis électronique des prochaines réunions, envoyez un courriel à Sylvie Boulanger.

Cette conférence se tiendra en français.

Conférencier pour cet événement

Brahim Benmokrane
Brahim Benmokrane ING., PH.D.Université de Sherbrooke

Brahim Benmokrane (FCSCE, FACI) est professeur titulaire de la Chaire de recherche CRSNG-industrie sur les matériaux composites novateurs en PRF pour les infrastructures au Département de génie civil de l’Université de Sherbrooke (Sherbrooke, Québec, Canada). Il a obtenu son diplôme d’ingénieur à l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne (Suisse), et son doctorat en génie civil à l’Université de Sherbrooke. Il est directeur de projets au sein d’ISIS Canada (Réseau canadien de Centres d’excellence surles innovations en structures avec systèmes de détection intégrés).